BRUTALITÉS POLICIÈRES À BAMBEY / Le commissaire sert des demandes d’explications à ses agents et soigne, à ses frais, la victime.

0

Sur ces images, l’on voit un jeune Bambeyois, le visage plus ou moins tuméfié, une jambe visiblement sujette à des traumatismes. Youssou Diouf déclare avoir été brutalisé par des policiers du commissariat de police de Bambey. Dans le discours qu’il sert, il fait comprendre qu’il a été harcelé chez lui avant  de se voir servir une convocation.  Et, c’est arrivé au commissariat qu’il  a été bastonné par un adjudant aidé en cela par d’autres policiers.

Joint au téléphone par nos soins, le commissaire Balla Fall (très disponible) s’est d’abord étonné de la médiatisation de cette affaire, considérant que la famille du jeune garçon avait déjà tempéré ses ardeurs et accepté de passer l’éponge. Mieux, il estime même que le bruit fait tout autour de cette affaire n’en valait pas le peine non sans  signaler que Diouf narguait la police en plein couvre-feu. Un couvre-feu qu’il avait violé la veille, selon le commissaire.

Toujours au téléphone de Dakaractu, le commissaire dira avoir, en réaction de ces comportements regrettables, déjà servi des demandes d’explications aux présumés coupables de ces brutalités policières et programmé des sanctions disciplinaires. Il signale aussi avoir pris, à sa charge, les frais médicaux de la victime.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.