Cahier Carême 2019: message du Saint Père François (suite)

0
Cahier-Carême-2019

II. La force destructrice du péché

En effet, lorsque nous ne vivons pas en tant que fils de Dieu, nous mettons souvent en acte des comportements destructeurs envers le prochain et les autres créatures, mais également envers nous-mêmes, en considérant plus ou moins sciemment que nous pouvons les utiliser selon notre bon plaisir.

L’intempérance prend alors le dessus et nous conduit à un style de vie qui viole le les limites que notre que notre condition humaine et la nature nous demandent de respecter.

Nous suivons alors des désirs incontrôlés que le Livre de la Sagesse attribue aux impies, c’est-à-dire à ceux qui n’ont pas Dieu comme référence dans leur agir, et sont dépourvus d’espérance pour l’avenir (cf. 2,1-11). Si nous ne tendons pas continuellement pas vers la Pâques, vers l’horizon de la Résurrection, il devient clair que la logique « tout et tout de suite », du « posséder toujours davantage » finit par s’imposer.

La cause de tous les mots, nous le savons, est le péché qui, depuis son apparition au milieu des hommes, a brisé la communication avec Dieu, avec les autres et avec la création à laquelle nous sommes liés avant tout à travers notre corps…

A Suivre…


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.