Cheikh Amar blanchi par la Crei

0

Cheikh Amar avait vu son nom cité dans un dossier annoncé de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) concernant une affaire de rétro-commission.

Afin d’être édifié sur son implication ou non dans ladite affaire, le milliardaire avait saisi le Parquet général de la Crei d’une correspondance.

En réponse, le Parquet général a fait savoir au Pdg d’Amar Holding que « les procédures en instance à la Crei sont en phase de clôture et ne le concerne ni directement ni indirectement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.