Comment le charlatant Serigne S. Diop a engrossé 9 femmes et fini en prison

0
photomontage illustrative

C’est l’affaire dont on parle le plus à Touba depuis ce weekend. Un charlatant su nom de Serigne S. Diop est accusé d’être l’auteur de neuf grossesses. Plus grave encore, il aurait exercé un chantage sur des victimes à la fin de l’histoire. Il sera présenté au procureur vendredi.

Pour parvenir à ses fins, Serigne S. Diop satisfaisait sa libido sur des femmes mariées. Son modus operandi: le charlatant qui se faisait passer pour un marabout utilisait des potions avec des gris-gris pour hypnotiser ses victimes.

Au fil du temps, il a engrossé neuf femmes. Il s’est également avéré qu’en plus d’abuser sexuellement de ses victimes, Serigne S. Diop leur soutirait de l’argent en les faisant chanter. Son manège commencé en 2015, a duré plus de 3 ans, avant qu’il ne soit enfin démasqué, rapporte Les Echos.

Depuis vendredi dernier, Serigne S. Diop est dans les liens de la détention.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.