Controverse autour de la mort d’une jeune dame à la suite d’une intervention chirurgicale

0

Dans le mois de Décembre dernier, une jeune dame ( Fana Dramé ) a donné naissance un enfant par césarienne à l’Hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguéne de Thiés. Suite à cette opération, la dame n’a pas pu résister longtemps, elle se plaignait sans cesse des douleurs abdominales de nature inconnues. Fana Dramé aurait trépassé des suites d’une seconde opération chirurgicale. Ce lundi dernier, l’hôpital régional de Thiés a enregistré une mort, il s’agit de cette dame, victime d’une défaillance médicale. La famille de cette dernière, éplorée et partagée entre la mise en branle d’une action judiciaire et la résignation. Des témoignages recueillis auprès des proches de la défunte, révèlent qu’après la persistance des douleurs Fana était conduite dans la semaine, dans une structure de santé à Touba. Les échographies qui ont été réalisées informent qu’elle a été mal cousue après son opération. Ne voulant pas intervenir des risques qui en résultaient, les blouses blanches l’ont recommandé de repartir à l’Hôpital Régional de Thiés où elle avait subi la fameuse opération. C’est ainsi qu’elle s’y est acheminée, vendredi dernier où elle a été admise en salle d’opération le lendemain. C’est le dimanche qu’elle a été autorisée de sortir de l’hôpital. Elle a rendu l’âme dans son domicile au lendemain de sa sortie. Les circonstances cliniques ne sont pas élucidées et fortement décriées par des proches.Son mari, un islamologue s’en remet à la volonté divine, il se chargera du bébé âgé de quelques mois que la défunte à laissé derrière lui.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.