Covid-19 : Pourquoi l’État achète des tombes pour les Sénégalais morts à l’étranger

0
Le quotidien Source A démêle l’écheveau dans sa livraison de ce mardi. Aussi, On en sait un peu plus sur les raisons pour lesquelles le Sénégal s’est attelé à acheter des tombes à l’étranger pour nos compatriotes morts de Covid-19. Si l’État a consenti d’énormes sacrifices pour trouver une sépulture dans les cimetières musulmans ou catholiques pour nos morts du coronavirus, c’est parce que, s’il ne le faisait pas, dans cinq ou dix ans, certains pays d’Europe pourraient exhumer les restes des Sénégalais.
Premièrement, expliquent nos confrères, la seule possibilité pour que les Sénégalais morts de Covid-19 continuent de demeurer dans les cimetières de certains pays d’Europe, qui les abritent, c’est qu’ils laissent derrière eux des familles susceptibles de leur renouveler la location de leurs tombes. Il s’agira, pour les familles des décédés du Coronavirus, de régulariser la procédure administrative inhérente au renouvellement du bail de leurs tombes, cinq ou dix ans après leur enterrement.
Deuxièmement, une fois que les restes des Sénégalais étaient exhumés, deux options majeures s’offriraient à ces pays européens, où sont tombés nos compatriotes. Soit, les restes de nos compatriotes seraient exhibés puis convoyés au Sénégal, dans cinq ou dix ans, pour les besoins d’un second enterrement. Soit, ils feront, purement et simplement, l’objet de crémation.
Troisièmement, si les Sénégalais morts de Covid-19 devaient être l’objet de crémation, leurs corps seraient placés dans des cercueils qui seront introduits dans un four préalablement chauffé à une température de 800 °C. Ce que les Autorités sénégalaises ne peuvent jamais imaginer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.