COVID-19 : Pr Souleymane Mboup craint une troisième vague

0

La progression des variants fait craindre une troisième vague de contaminations au coronavirus au Sénégal. C’est une hypothèse que n’écarte pas le Pr Souleymane Mboup, virologue.

Rufisque – Les travaux de séquençage effectués par l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef) sur les souches du Sars-Cov2 en circulation au Sénégal ont mis en évidence les variants dits « préoccupants ». La part des variants est de 10 % dans le séquençage réalisé. « Sur les 10%, le taux du variant britannique est plus important avec 95 % tandis que celui indien représente 5 % », a détaillé le Professeur Souleymane Mboup, hier, 23 juin 2021, lors d’un atelier de formation sur la décentralisation des dépistages. Se basant sur la progression de ces variants et le relâchement généralisé en matière de respect des mesures barrières, le Pr Mboup n’écarte pas une troisième vague de contaminations au coronavirus. « Le message à retenir : c’est de se préparer à une éventuelle 3ème vague comme on le voit dans beaucoup de pays, y compris dans quelques pays d’Afrique », a alerté l’universitaire, selon qui « 10 % des souches sont des variants ».

Le virologue se préoccupe de la vitesse de propagation de ces mutants. Toutefois, il a rassuré que son institut va continuer la surveillance. D’ailleurs, c’est ce qui justifie le programme de formation en cours d’exécution en collaboration avec le Ministère de la Santé et de l’Action sociale. Cette mise à niveau est destinée aux agents de santé en service dans les régions de Saint-Louis, Tambacounda et Ziguinchor. « Cet  atelier est destiné à augmenter les capacités des agents à réaliser des tests dans les régions », a informé Amadou Moctar Dièye, Directeur des laboratoires au Ministère de la Santé et de l’Action sociale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.