COVID-19 – Une cinquantaine d’enfants contaminés au Sénégal

0

Le coronavirus n’épargne pas les tout-petits au Sénégal, même si c’est à une proportion moindre par rapport aux adultes qu’ils sont contaminés. A ce jour, sur près de 1500 cas positifs recensés au Sénégal, on dénombre une cinquantaine d’enfants qui sont atteints par la maladie. Parmi eux, des bébés de moins d’un an, mais également des enfants talibés, d’ici comme de la sous-région.

Si ces derniers sont pris en charge par les autorités sanitaires, ce n’est pas le cas d’autres enfants, qui continuent à errer dans les rues pour mendier.
D’où le lancement, ce jeudi, du dispositif spécial de protection sociale des enfants en situation difficile, par Mame Gor Diouf, Secrétaire général du ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection. Ce dernier admet que « les résultats provisoires déjà obtenus sont bien en deçà des objectifs. D’abord, des enfants continuent à errer et à mendier dans les marchés, les espaces publics, sans aucune protection véritable avec un risque grave de contracter la maladie ou de la propager. »

Ensuite, poursuit-il : « Des stratégies de pseudo-confinement des enfants sont déclarés sans le respect des exigences de santé et de sécurité des enfants, outre les difficultés liées à leur nourriture et entretien. Manifestement les adultes qui entretiennent ces situations semblent afficher une totale insensibilité à la souffrance des enfants dans le contexte de la crise sanitaire. C’est au regard de cette situation qui ne doit moins perdurer au risque d’exposer ces enfants à la maladie. »

Un dispositif mis en place par la tutelle, Ndeye Salimata Diop Dieng, appuyée par ses collègues ministres Aly Ngouille Ndiaye (Intérieur et Sécurité publique), Abdoulaye Diouf Sarr (Santé et Action sociale), et de Me Malick SY (Justice), afin de « garantir la protection sécuritaire et sanitaire des enfants en situation de risque dans le contexte du Covid-19. »
A ce jour, estime Diouf, un effectif de 2015 enfants, entre 4 et 17 ans, a été retiré de la rue, dont 205 ressortissants des pays de la sous-région. Et 1219 sont retournés en famille notamment dans les régions de Diourbel, Fatick, Thiès, Louga, Kaffrine, Kaolack, Tamba, Kolda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.