DEMONSTRATION DE LA SOLUTION « CLOUD BANK REPORTING »: LE GROUPE CERGI AIDE LES FINANCIERS SENEGALAIS A REPONDRE AUX NOUVELLES EXIGENCES DE LA BCEAO

0
221

Dans le cadre du forum du Club des banques tenu ce jeudi dans la capitale sénégalaise, le Groupe CERGI a donné sa solution Cloud Bank Reportingaux financiers sénégalais pour leur donner l’opportunité de créer des relations pour respecter en conformité les nouvelles exigences de PBC révisé et du nouveau Dispositif Bâle 2 & 3 à la nouvelle réglementation de la BCEAO dans les délais requis.

Mr Yao Dodzi Dogbo,  Président Directeur Général du groupe Cergi a fait savoir que  depuis le 1er Janvier 2018, la nouvelle règlementation est entrée en vigueur pour les banques et établissements financiers de l’espace UEMOA.

« Lancée depuis 2014-2015, cette nouvelle règlementation de la BCEAO qui, dans sa mise en œuvre technique, implique d’énormes changements dans les processus opérationnels avec un fort impact sur le Système d’Information (SI), constitue un véritable casse-tête technique et financier aux différents établissements de crédit assujettis », renseigne t-il.

Poursuivant, il a expliqué que dans cette même ordre d’idées, ayant pris des enjeux dès le lancement de ce gigantesque projet, CERGI a mobilisé des équipes de spécialistes métiers de très haut niveau, de techniciens chevronnés et  ingénieurs informatiques motivés pour mettre en œuvre sans délais les problématiques du Plan Comptable Bancaire Révisé (PCB-R) et du Nouveau Dispositif Prudentiel Bâle 2 & Bâle 3 (NDISPRUD) ».

Le résultat, selon M. Dogbo, de ces 4 années de travail acharné et rigoureux a permis à la quarantaine d’établissements de crédit de produire et transmettre à la BCEAO avec succès les 1ères déclarations relatives aux différentes situations comptables et annexes ainsi qu’à une partie du Formulaire de Déclaration Prudentielle (FODEP) grâce à la plateforme Cloud Bank Reporting.

Cette solution inédite et innovante permet à toutes les banques et tous les établissements financiers, sans exception aucune, de produire en temps et en heure la totalité des rapports règlementaires selon les nouvelles exigences de la BCEAO.

C’est ainsi que, dira-t-il, de Lomé à Abidjan, le Groupe CERGI a permis à plus d’une quarantaine de banques et d’établissements financiers de produire les 1ères déclarations réglementaires à la BCEAO depuis le 15 décembre 2017.

Les prochaines échéances de transmission fixées au 15 février et au 15 avril 2018 sont déjà imminentes. Mais, les Clients CERGI seront encore au rendez-vous.

De l’avis de son PDG, c’est le lieu de lancer un appel à tous les établissements de crédit qui ne peuvent pas encore tenir ces délais à prendre attache avec le Groupe CERGI  afin de rejoindre cette communauté de défis, d’intérêt et de technologie. CERGI est connu pour la qualité de ses déclarations à la Banque Centrale depuis le PCB 1 (1996).

» Notre solution est compatible à tous les progiciels de gestion bancaire (SIB) commercialisés par tous les éditeurs dans l’espace UEMOA. D’un point vue financier et du rapport qualité/prix, les solutions logicielles CERGI demeurent encore les plus compétitives de plus près de 30 ans », explique M. Yao Dodzi Dogbo.

Pour rappel, Le Groupe CERGI est l’un des acteurs majeurs de l’industrie de logiciels en Afrique de l’Ouest et particulièrement dans le secteur bancaire et financier.

CERGI est constitué de deux sociétés CERGI SA et CERGI Banking Services SA basées respectivement au Togo et en Côte d’Ivoire. Il a un bureau au Bénin.

Fort de son expérience de plus de 26 années, CERGI développe et commercialise plus d’une dizaine de logiciels destinés à la gestion de l’activité bancaire et financière.

Cette expérience trentenaire s’appuie sur une équipe jeune et dynamique de 41 employés basés à Lomé, Abidjan et Cotonou dont 28 ingénieurs informaticiens développeurs d’applications.

Elle a dans son portefeuille une trentaine de banques et établissements financiers répartis dans les espaces UEMOA  et CEMAC.

Fatou KAMA GUEYE pour Sunugal24.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here