Dr Cheikh Dieng relève : ” Ce ne sont pas deux (2) mais cinq (5) gazelles qui ont été tuées”

0

On n’en fini toujours pas avec cette histoire de transfert des gazelles oryx par le ministre de l’Environnement. Après avoir révélé que les deux gazelles qui n’ont pas survécu au voyage ont fini dans des assiettes, le Docteur Cheikh DIENG revient à charge. Sur WALFTV, il informe qu’en réalité le déplacement a coûté la vie à cinq gazelles. 

« Ce ne sont pas deux gazelles qui sont mortes, mais cinq. En voulant les capturer, ils leur ont tirés des balles anesthésiantes. Mais, certaines ont disparu dans la nature. C’est plus tard que trois ont été retrouvées mortes ».

Pire, le consultant, expert changement climatique, aménagement des Forêts, gestion ressources naturelles révèle que ces trois gazelles sont différentes des deux autres blessées durant le déplacement. Et pour ces dernières,  Docteur Cheikh DIENG assure qu’elles auraient pu être soignées et sauvées.

« Ils n’avaient pas le matériel adéquat pour les transporter. Ce sont les conditions difficiles qui ont entraîné des fractures du fémur chez les animaux», explique-t-il. Avant d’indiquer que le premier réflexe d’un défenseur de la nature, c’est d’aller chez le vétérinaire pour tenter de les soigner. Mais, regrette-t-il, cela n’a pas été le cas.  « Le ministre en a fait des steaks alors que mêmes mortes, les gazelles auraient pu servir à la recherche, notamment », déplore-t-il.

Source : Walf Groupe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.