Essai clinique sur l’efficacité de l’artémisia contre le Covid-19 : Le Sénégal parmi les pays ciblés

0

Comme nous l’écrivions dans notre article consacré au développement de l’artémisia au Sénégal, la Maison de l’artémisia affirme avoir adressé des correspondances aux ministères de la santé des différents pays où elle est établie pour un essai clinique aux fins de combattre le COVID-19.

Selon Pierre Van Damme qui représente la Maison de l’artémisia au Sénégal depuis quatre ans, un appel à projet a été lancé à l’intention de tous les 23 pays où est présente cette association humanitaire française à but non lucratif. Le Sénégal faisant partie des pays où cette association dispose d’une succursale, il va sans dire qu’il a reçu sa lettre.

Dans un échange par mail avec Dakaractu, la présidente de la maison de l’Artémisia a confirmé que le ministère sénégalais de la Santé a reçu «cette lettre». Une correspondance restée cependant sans réponse, d’après Cornet-Vernet Lucile.

Pour justifier la pertinence de ces essais cliniques, les défenseurs de la plante artémisia convoquent son utilisation en Chine pour combattre le Covid-19. Dans une note envoyée à Dakaractu par la présidente de la maison de l’Artémisia, on peut constater que «la plante a été administrée selon le protocole officiel de la Médecine traditionnelle chinoise, uniquement dans le cas d’atteintes pulmonaires modérées à sévères, en association avec un traitement conventionnel».

Le même document ajoute qu’ «une étude de l’OMS indique que la plante avait été efficace en traitement complémentaire pendant l’épidémie SRAS de 2003.

L’artemisia annua contient 4 molécules actives in vitro contre le Covid-19 : lutéoline, kaempferol, quercétine et apigénine », argue l’association humanitaire.»

Elle ajoute à son plaidoyer : «Nature Plants, la revue scientifique britannique, a publié à la mi-mars 2020 un plaidoyer pour l’usage des plantes médicinales, dont l’artemisia, en 1ère ligne contre le Covid-19 : «Dans une situation d’urgence comme l’épidémie de COVID-19, alors que les médicaments ordinaires mettent du temps à passer les essais cliniques, les médicaments à base de plantes et les produits naturels facilement disponibles et dont l’innocuité est prouvée, peuvent permettre de gagner du temps en tant que première ligne de défense.»

C’est dans ce contexte que le président de Madagascar a annoncé le développement et le lancement d’un remède contre le Covid-19 à base d’Artémisia. La solution malgache appelée « Covid-Organics » prétend prévenir et guérir le Coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.