Grève des ASP : La direction générale brandit la matraque

0

Les agents d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP) ont déclenché une grève de 72 heures pour, disent-ils, inciter le chef de l’Etat à respecter ses promesses.

Seulement, ce mouvement d’humeur est loin d’agréer la direction générale qui est montée au créneau. Dans une note, elle rappelle aux grévistes « les dispositions réglementaires de l’arrêté n° 17877 du 27 novembre 2014 fixant le statut des ASP ».

«  La Direction générale appelle l’ensemble des engagés civiques à la retenue et à l’observation stricte dudit arrêté leur interdisant tout rassemblement ou mouvement de grève. La Direction générale ne tolère aucun mouvement d’humeur pouvant saper le moral des assistants à la sécurité de proximité. Elle prendra ses responsabilités contre tout contrevenant. Ainsi, la Direction Générale invite tous les ASP à se conformer à leur pacte civique », souligne la note.

Des menaces qui risquent de tomber dans l’oreille d’un sourd. Les APS qui réclament le renouvellement de leur contrat, la création d’un corps spécial  leur intégration dans la fonction publique, se disent déterminés à aller au bout de leur lutte.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.