Halte à l’indignation sournoise ! (Alioune Badara Mboup)

0
Depuis hier, certains gendarmes de la conscience semblent être choqués, outrés, dépassés, aucun qualificatif ne manque dans leurs argumentaires pour fustiger de façon tendancieuse ce qui s’est passé hier à l’Assemblée nationale. Il y’a même un ancien député qui y va de son commentaire pour traiter de  »HONTE » les députés qui défendaient la démocratie dans l’hémicycle, qui pourtant n’avait pas hésité à s’attacher avec des chaînes devant les grilles de l’Assemblée nationale pour défendre la Constitution en 2011.
Ces personnes ont des problèmes avec la vérité. On ne les entend jamais parler de la cause de ces scènes de violences et des actes de résistance justifiée, de l’envahissement de l’Assemblée nationale par les gendarmes, de l’illégalité du vote des ministres, du manque de transparence dans le vote, du forcing permanent de Macky SALL et de son régime.
Quand il faut se défendre contre l’injustice flagrante et manifeste, aucun geste n’est de trop!
Chers  »NEUTRES », votre indignation banale, bancale et sélective que vous souhaitez nous saupoudrer est imbibée d’opportunisme. Vous voulez détourner la résistance des députés de l’Inter-coalition Yewwi-Wallu pour blanchir et absoudre la mascarade électorale.
Vous dites que vous n’êtes pas fiers de ce Sénégal ?
Être fièr de son pays n’est pas un sentiment isolé de l’amour qu’on doit lui porter puis de la volonté de le protéger sensé nous habiter. Être fièr de son pays, suppose non seulement de l’aimer mais surtout de le défendre bec et ongles comme les députés de Yewwi-wallu avec les moyens et outils juridiques qu’ils disposent contre ses pourfendeurs et toutes les âmes malveillantes qui le conduisent inlassablement aux portes de l’abîme .
Quand un dirigeant ne sait pas prendre de la hauteur, un dirigeant qui prend ses citoyens comme étant ses ennemis, un dirigeant qui, malgré son incompétence, impose ses actes scélérates .
Un dirigeant qui patrimonialise l’Etat et positionne sa famille avant la patrie. Ce dirigeant obnubilé par le pouvoir, qui fait envahir l’assemblée nationale par des gendarmes pour installer son homme de main est contre la démocratie.
En ce moment nous n’avons plus le choix,.le politiquement correct n’est plus la solution mais chaque coup reçu doit être rendu ! Pas de place pour les émotifs politiques de circonstance quand la démocratie est en danger !
Alioune Badara MBOUP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.