Idrissa SECK recadre : « Karim n’a pas été libéré mais livré à des forces étrangères »

0

[dropcap]I[/dropcap]drissa SECK le leader de Rewmi revient au pas de charge pour dire vertement que Karim n’a pas été libéré mais livré à des forces étrangères. Une manière à lui d’enfoncer le clou et de réitérer le Deal international consécutif à cette affaire. C’était à la permanence de son parti  de Yoff Diamalaye, ce jeudi.

L’ancien premier ministre Idrissa SECK croise toujours le fer avec ses adversaires de l’opposition tout comme du pouvoir. A la permanence de son parti sis à Yoff Diamalaye, le leader du parti Rewmi n’a  pas pris de gants pour fustiger la libération de Wade-fils. La presse nationale et internationale était en effet présente à cette rencontre. L’actuel président du Conseil départemental de Thiès a déclaré devant les journalistes venus nombreux couvrir sa conférence de presse que Karim n’a pas été libéré mais plutôt livré à des forces étrangères. Une manière docte à lui d’enfoncer d’avantage le  clou sur le Deal international dont il avait fait état au lendemain de la libération de Karim. Certes, le pouvoir et l’opposition tentent de lui appliquer la loi de Talion c’est-à-dire œil pour œil, dent pour dent mais ce qui reste constant, c’est qu’Idy est en train de jouer sa partition politique dans cette libération du fils de Wade. Occasion qui lui aura permis de vouer aux gémonies  Macky Sall  qu’il juge incapable de mener à bon port ce Sénégal. C’est donc de bonne guerre qu’il compte désormais cheminer avec ses adversaires de l’opposition et du pouvoir. Realpolitik oblige !

Assane SEYE pour sunugal24.NET

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.