Indignation à Diamniadio : un indigne sexagénaire viole une élève en classe de CM1

0

Du fond de sa cellule où il se trouve actuellement, C. A. Fall est en train certainement de regretter son acte. Il a été reconnu coupable de viol sur une mineure de 11 ans en classe de CM1 et pédophilie.

10 ans de prison ferme, c’est la sentence prononcée, hier, contre ce sexagénaire C. A. Fall. Il a été reconnu coupable de viol sur une mineure âgée de 11 ans. Pourtant, le mis en cause a juré sur tous les saints qu’il n’est pas l’auteur des faits qui lui sont reprochés. Pour étayer ses propos, il a confié aux juges : « en 2015, je m’étais marié avec une jeune fille de 24 ans. Mais notre union n’a duré que quatre mois parce que j’étais incapable de la satisfaire. Je ne pouvais pas la satisfaire à cause non seulement de mon âge avancé, mais aussi de ma maladie, le diabète ».

Il enchaîne : « ma confrérie ne me permet pas de donner la main à une femme, à plus forte raison de lui faire des attouchements sexuels ». Difficile de croire aux propos du mis en cause car, le certificat médical fait état de viol avec défloration non récente de l’hymen. Invité à prendre la parole, la victime a pris le contrepied de son violeur. « Il attendait que je sois à la terrasse pour me violer. La dernière fois qu’il a abusé de moi, je faisais la lessive sur la terrasse. Il m’a effrayée et lorsque j’ai voulu crier il m’a pénétré jusqu’à éjaculation. Par la suite, il m’a demandé de laver ma culotte et ses chaussettes ».

Sur une question de savoir combien de fois elle a été abusée, la fille a rétorqué que son violeur a abusé d’elle à plusieurs reprises. Et, il n’est pas le seul car, un autre gars l’avait invitée dans un champ pour lui remettre des citrons pour sa tante avant de la violer. La maman de la victime a, pour sa part, abondé dans le même sens que sa fille, arguant que « fin août 2014, j’avais déménagé dans ma nouvelle demeure à « Ndoyène Deny Youssou » et depuis, je continuais à inviter le vieux pour ne pas interrompre les liens amicaux qu’on avait depuis les Parcelles assainies ».

De ce fait, nous dit la dame, elle a constaté, à la date du 29 février 2019, que sa fille souffrait de maux de ventre. C’est ainsi qu’elle l’aurait transportée au centre de santé de Diamniadio. Grande a été sa surprise après l’analyse du gynéco parce qu’elle a découvert que la fille a été abusée. Soumise au feu roulant des questions, la fille est passée aux aveux, indiquant, dans les mêmes circonstances, que l’un a pris la fuite et il ne restait que le sexagénaire. Malgré la gravité des faits, l’avocat de la partie civile a réclamé le franc symbolique. C’est tout le contraire du maître des poursuites qui est convaincu de la culpabilité du prévenu.

Sur ce, selon nos confères de Dakaractu, il a requis 10 ans de prison ferme contre le mis en cause. De son côté, la défense a plaidé pour la relaxe pure et simple, soutenant qu’il y a un doute qui plane sur le dossier. C. A. Fall a été reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés avant d’être condamné à 10 ans de prison ferme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.