Jeux de hasard et d’argent: des jeunes accros au Pari foot

0

La jeunesse a une nouvelle religion : les jeux de hasard. Ce qui constitue, selon Souce A, un terreau plus que fertile pour la déperdition scolaire et la délinquance juvénile. Pire encore, déplore le journal, «la Lonase se blanchit, alors que la Brigade des mœurs se débine».   

 

Depuis plusieurs mois, une situation déplorable prend de plus en plus d’ampleur auprès des adolescents : les jeux de hasard et d’argent, en l’occurrence le Pari foot. Ce jeu, initié par la Loterie Nationale Sénégalaise (LONASE), s’avère un véritable gagne-pain pour une jeunesse ébranlée, du fait de la précarité de la vie quotidienne et du chômage. Mais, a priori, ces jeux ne montrent pas leur pouvoir de destruction de la jeunesse qui s’y adonne au sein de la

Autrefois, le Pari mutuel urbain (PMU) représentait le jeu de probabilité de la LONASE le plus connu. Ce jeu de prédiction, monnayé sur les résultats de courses de chevaux, s’adressait aux adultes et aux personnes âgées. Aujourd’hui, le pari est malheureusement devenu l’opium d’une partie de la jeunesse. Conscient que le football est un appât pour cette clientèle, la LONASE a décidé de parier sur le foot. C’est le phénomène Pari foot.

Chaque jour, les jeunes envahissent les kiosques de la LONASE et les Games-centers, en pleine expansion dans les rues de Dakar. L’enjeu se veut de parier sur les matchs de football des championnats se déroulant aux quatre coins du monde, dans l’espoir de remporter une mise, aussi minime soit-elle, pour subvenir à leurs besoins. Un phénomène inquiétant qui tient en haleine la plupart des adolescents.

Dans ces endroits, il y est inscrit : « Interdit aux -18 ans ». Toutefois, le constat révèle que cette mesure est complètement bafouée. Un tour sur les lieux a démontré qu’il n’y a aucun contrôle sur l’âge des parieurs et que des mineurs les fréquentent régulièrement.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.