La Mairie de Mbacké à nouveau secouée: Un agent et une conseillère municipale en garde à vue

0

Alors qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur l’arrestation de l’officier d’état civil Mor Sow, une autre affaire secoue la mairie de Mbacké. Cette fois ci, il s’agit de Cheikh Mbaye, chef du bureau d’état civil  et d’une conseillère municipale. Ils sont tous les deux en garde a vue à la brigade de gendarmerie pour avoir délivré un bulletin de naissance non authentique à un carreleur, qui leur tient compagnie : Ils sont tous les trois retenus dans le cadre de cette enquête, pour élucider cette énième bévue de l’état civil.  Sur la base d’une fausse pièce délivrée par les mis en causes, le bénéficiaire, carreleur de profession, s’est fait établir une carte nationale d’identité. Il  a usé de cette pièce pour se rendre en Mauritanie et à son retour, il s’est avéré que les contrôleurs  de Rosso ont découvert  la supercherie.

Pressé de question sur l’authenticité de son  sésame,  le bonhomme a balancé le nom de l’agent de l’état civil de Mbacké et de la conseillère municipale, qui ont été par la suite convoqués et placés en garde à vue par les pandores.

Au terme de cette garde à vue, les présumés auteurs de faux et usage de faux en écriture pourraient être présentés au procureur, prés le Tribunal de grande instance de Diourbel qui va décider de leur sort.

Pour rappel, la brigade  de gendarmerie de Mbacké  avait arrêté et traduit devant le procureur l’officier d’état civil et un autre agent de la marie de Mbacké pour des faits similaires et tous les deux sont encore entre les mains de la justice à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.