La réponse salée d’Abdoul Mbaye à Madiambal Diagne

0

Réponse à Madiambal DIAGNE suite son article mensonger du 8 juin 2020

Habitué des faits, et à peine sorti d’une condamnation pour diffamation à l’endroit du Président Abdoul MBAYE relative à des mensonges portant sur des prétendus milliards de Hissein Habre que ce dernier aurait blanchis avec pour « preuves » de faux relevés bancaires, Madiambal DIAGNE récidive par un article paru ce jour 8 juin 2020.
Fidèle à sa nature profonde, il dénigre en mentant, créant à dessein un amalgame qui lui permet de travestir des faits et d’y mêler le nom de Abdoul MBAYE, tout en prenant cette fois quelques précautions parce que se souvenant de sa dernière déculottée devant les Tribunaux en citation directe.
Ignorant, peu enclin à la lecture, usurpateur du titre de journaliste, il lui aurait pourtant suffi de lire le livre Servir (Abdoul MBAYE, Edition Didactika, pages 176 à 179) pour, à défaut d’en croire immédiatement le contenu, au moins chercher à en vérifier les données et faits relatés dans l’ouvrage. Mais il faut être journaliste et soucieux d’éthique et de déontologie pour adopter une telle démarche. C’est trop demander à Madiambal DIAGNE !
Il aurait ainsi appris que dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Décennal de Lutte contre les Inondations (PDLI) adopté lors du Conseil présidentiel du 19 septembre 2012 :
1. un volet Restructuration urbaine et Relogement a été défini,
2. un programme de 2000 logements retenu pour être livré dès le début de l’hivernage 2013, soit 9 mois plus tard (performance jamais accomplie au Sénégal),
3. la conception et la mise en œuvre de ce programme ont donné lieu à des Conseils interministériels HEBDOMADAIRES ouverts aux Ministres concernés et aux services de l’Administration, mais également à toutes les entreprises qui souhaitaient participer à ce programme par souci de transparence,
4. toutes les procédures se sont faites dans le respect de la Réglementation des marchés, associant la Direction Centrale des Marchés Publics (DCMP),
5. AUCUN TERRAIN n’a été vendu à aucune entreprise contrairement au mensonge de Madiambal DIAGNE,
6. Les terrains mis à disposition du programme sont restés propriété de l’Etat,
7. Le soi-disant prix de vente de 10 000 fcfa le m2 cité par cet épouvantable monsieur a été le coût retenu comme coût de la viabilisation des terrains au niveau 3,
8. Les constructions ont été fixées au prix de 8 000 000 fcfa sur des parcelles de 150 m2. Le prix moyen de chaque logement revenant à environ 9 500 000 fcfa.
9. Le programme a été quasiment réalisé au début de l’hivernage 2013, inauguré, et les premières clés remises à des personnes à reloger sélectionnées dans la plus grande transparence par recours à des séances publiques dans les quartiers affectés par les inondations.

Telle est la réalité des faits. Le reste est mensonge, devenu habituel sous la plume de ce prétendu journaliste, comme il faut tristement le constater.

Cellule Communication de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT)

Dakar le 8 juin 2020

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.