L’affaire du commissaire Sadio sans suite

0
Le commissaire Sadio revient à la charge : «Si ce n'est pas bon, on critique»

Incroyable mais vrai ! L’affaire du commissaire divisionnaire à la retraite est classée sans suite. Cueilli dans l’après-midi du dimanche dernier chez lui par des éléments de la Division des Investigations Criminelles (Dic) et libéré sur convocation, Boubacar Sadio a vu son être définitivement enterré. Son avocat Me Khouraichi Ba informe que c’est au moment où Boubacar Sadio s’apprêtait à quitter son domicile que le Commissaire de la Dic l’a appelé pour lui notifier que la procédure était devenue sans objet et qu’il n’était plus nécessaire qu’il défère à sa convocation. Me Ba et son client en ont pris acte. A en croire le conseil, le pouvoir s’est rendu compte que les délits visés dans l’enquête ne tenaient pas la route. D’où l’annulation du dossier. Pour Me Khouraichi Ba, cette sagesse est une denrée rare. En effet, c’est une contribution incendiaire publiée dans la presse qui a valu au commissaire de police à la retraite une audition à la Dic. L’ancien officier de police a assumé la totalité et l’entièreté du texte publié par les médias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.