L’ANPS se mouille dans le pétrole en acceptant une subvention de Bp épinglé par les Sénégalais

0

L’association de la presse sportive accepte des « pots de vin » de Bp  au moment où le pays est scandalisé par l’affaire Aliou Sall et Cie.  Accepter la subvention de  BP pour la couverture de la CAN, c’est assurément se mouiller dans l’affaire Aliou Sall. Ce qui veut dire que la presse sportive est partie pour empêcher à la presse nationale d’être nickel et de fouiller pour faire triompher la vérité dans l’affaire Aliou Sall.

L’association nationale de la presse sénégalaise (ANPS) a convenu ce dimanche d’un accord de Sponsoring avec la Société BP Sénégal au cours d’une cérémonie tenue dans les locaux de l’entreprise.  Geraud Moussarie, Directeur Général de BP Sénégal,  a magnifié ce geste  qui selon lui,« est une manière pour BP, aux côtés des médias, de contribuer à faire vivre aux supporters sénégalais, dans des conditions optimales, les exploits de leurs Lions ».Cet appui devrait concourir aux efforts fournis par l’ANPS dans l’organisation matérielle et logistique de la participation de la presse sportive sénégalaise à la CAN. Mais dans quel pays sommes-nous quand-t-on sait que Bp est trempé jusqu’au cou dans la nébuleuse pétrolière qui épingle le frère du président de la République, Aliou Sall. Pire encore, au moment où les Sénégalais traquent tous ceux qui ont les mains sales dans le cadre des contrats pétroliers avec Franck Timis et Bp, voilà que la presse sportive se mouille de plein grès en acceptant des sponsors mitoyennes aux pots de vin soulevés par la chaine anglaise BBC sur le Sénégal. De surcroit, la presse ne pourra plus prospecter dans l’affaire Aliou Sall pour faire triompher la vérité sur les 6000 milliards en jeu car sa frange sportive a accepté de facto des « post de vin »appelés sponsors.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.