LES SCANDALES PASSENT COMME LETTRE A LA POSTE

0
POSTE
A La Poste, des marchés de près de 100 millions ont été scandaleusement attribués, en un an, au beau-frère du directeur général Abdoulaye Bibi Baldé. Ce dernier jouit d’un traitement royal, pour ne pas dire qu’il a reçu une avance sur paradis. Ces proches sont aussi bien servis : le 1er adjoint au maire de Kolda (également DG de La Poste) perçoit un salaire de 590.000 FCFA, compte non tenu d’une dotation de 322 litres de carburant estimé à 250 000 francs, soit un montant total de 840 000 francs, sans aucune contrepartie pour La Poste.
Notre source, le quotidien Enquête, ne croit pas si bien dire : « La Poste est en passe de remporter la palme de la mal-gouvernance au Sénégal ».
Le journal a exploité le communiqué de syndicalistes de la maison. Ces derniers déplorent : “une exploitation quasiment à l’arrêt en raison de l’absence quotidienne de trésorerie; des projets de développement suspendus, faute de financements; des partenaires stratégiques qui délaissent la société pour manquement à ses engagements ; un paiement des salaires devenu un véritable casse-tête pour la direction générale et une incertitude angoissante pour les travailleurs…’’.
Il y a aussi l’octroi de subventions “exagérées’’ entre 1 et 5 millions à des associations généralement basées à Kolda.
Le prédécesseur de Bibi Baldé, Siré Dia, avait laissé un trou de 108 milliards F Cfa, si l’on en croit Mamadou Lamine Diallo. Selon le leader du mouvement TEKKI, le chef de l’Etat Macky Sall et son ministre des Finances Amadou Ba ont passé outre les instructions du FMI pour protéger le Directeur général Siré Dia. « C’est par un rapport du FMI que le peuple sénégalais a été informé de la gestion scandaleuse de la SN la Poste avec une dette de 108 milliards de FCFA. Le FMI avait demandé un audit et une réforme du secteur », déclarait, en 2018, le député.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.