L’Etat de santé d’Aly Bongo se serait dégradé

0

L’état de santé du Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, se serait dégradé. C’est ce que révèle en filigrane le journal Gabon Review, soulignant une « rumeur persistante ces dernières heures veut qu’il soit actuellement à Londres, en Angleterre. Le chef de l’Etat y serait allé pour subir de nouveaux soins. Il se sentirait très affaibli ». Le journal de révéler que plus de cinq mois après le début de ses ennuis de santé, « le président de la République ne s’est pas encore totalement rétabli ».

Ali Bongo a été victime d’un accident vasculaire cérébral, le 24 octobre 2018, à Riyad, en Arabie Saoudite. Après un mois de soins, le Président de ce pays d’Afrique Centrale quittait Riyad pour le Maroc, le 28 novembre 2018. D’abord admis à l’hôpital militaire de Rabat, Ali Bongo poursuivra sa convalescence dans une résidence privée. Entre-temps, le chef de l’Etat gabonais fera de furtifs voyages au Gabon, pour régler des affaires courantes. Il aura fallu attendre le samedi 23 mars 2019 pour qu’Ali Bongo, qui est passé par la phase d’une hémiplégie droite, rentre au Gabon, debout sur ses jambes, bien qu’aidé d’une canne.

Les dernières nouvelles voudraient que le Président, qui visiblement avait très vite récupéré de sa motricité défectueuse, soit évacué en Grande-Bretagne du fait d’ennuis de santé. Information qui reste toutefois à être confirmée ou infirmée par les autorités gabonaises.

D’autant que les enjeux sont énormes. En effet, durant sa convalescence au Maroc, une coalition d’opposition était allée jusqu’à menacer de décréter la vacance du pouvoir, en l’absence de nouvelles crédibles sur le Président Ali Bongo, passé le 31 mars 2019. Sauf que le dirigeant est rentré au Gabon avant cette date.

afrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.