L’ex juge Ibrahima Dème sur l’affaire Khalifa Sall: « La Cour de justice de la Cedeao voulait laisser la justice sénégalaise pour déclarer la libération du maire de Dakar »

0

Le magistrat, président de la Cour d’appel de Dakar, a rejeté en bloc cette demande de liberté en même temps que la demande de nullité de la procédure visant Khalifa Sall, ainsi que les exceptions de nullité. Demba Kandji n’a pas proclamé la libération du maire de Dakar.
Invité de Rfm matin ce jeudi, l’ex magistrat Ibrahima ne cache pas sa déception et son dégout du système judiciaire sénégalais. Selon lui, Khalifa Sall devait être libéré par la cour d’appel de Dakar.

« La Cour de Justice de la CEDEAO a rendu sa décision en se focalisant sur les droits de l’homme et déclaré la détention de Khalifa Sall comme étant arbitraire. Et dans un tel cas de figure, la maire de Dakar doit être liberté, a plus forte raison qu’il avait décidé de donner une caution pour recouvrer la liberté. En matière de justice, c’est la logique qui prime », dit-il.
Par ailleurs, Ibrahima Dème estime que la Cour de Justice de la CEDEAO n’a pas demandé la libération de Khalifa Sall parce-qu’elle voulait laisser la Cour d’Appel de Dakar de constater les faits car les voies de recours n’étaient pas épuisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.