Macky Sall presse le gouvernement d’exécuter ‘’sans délai’’ les projets et programmes

0
Le président de la République a demandé mercredi au gouvernement d’‘’engager sans délai les diligences nécessaires, pour poursuivre et/ou entamer les programmes et projets sectoriels de développement, dès la notification effective des crédits pour l’exercice budgétaire 2022’’, a-t-on appris de source officielle.
Macky Sall, présidant la réunion du Conseil des ministres, a demandé ‘’à chaque membre du gouvernement, après la notification effective, par le ministre des Finances et du Budget, des crédits pour l’année 2022, d’engager sans délai les diligences nécessaires pour poursuivre et/ou entamer les programmes et projets sectoriels en cours ou en phase de mise en œuvre’’.
Il a évoqué ‘’la question liée à l’intensification du travail gouvernemental et à l’accélération’’ du Plan Sénégal émergent.
Le chef de l’Etat estime que son message à la nation du 31 décembre 2021 ‘’a (…) dégagé les priorités et les perspectives de l’action gouvernementale pour l’année 2022’’.
Selon le communiqué du Conseil des ministres, le président de la République a indiqué, dans ce cadre, que ‘’la doctrine du ‘fast track’ reste toujours au cœur de son action’’.
‘’Elle a permis de délivrer de nombreux projets sectoriels complexes en 2021 (dont le TER, le Train express régional) et d’accélérer l’exécution ou l’instruction de nouveaux projets sectoriels prioritaires’’, ajoute le communiqué.
Il note que ‘’dans le contexte de crise sanitaire persistante’’, Macky Sall a souligné ‘’l’importance qu’il accorde à la relance de l’économie nationale, à la préservation du pouvoir d’achat des populations, à l’accentuation de l’inclusion sociale dans la matérialisation de notre ambition d’un Sénégal émergent’’.
Le chef de l’Etat demande au gouvernement ‘’de prendre les dispositions adéquates pour asseoir la souveraineté alimentaire et pharmaceutique, à travers l’intensification de l’industrialisation (réalisation des agropoles et zones économiques spéciales), le développement des PME/PMI et du secteur privé national, la transformation de l’économie informelle et la modernisation de l’artisanat sénégalais’’.
Le soutien à l’artisanat se justifie, selon lui, par le fait que ce secteur est ‘’un facteur moteur d’accompagnement du repositionnement stratégique du secteur du tourisme et des transports aériens’’.
Le chef de l’Etat a par ailleurs demandé au gouvernement ‘’de renforcer le développement de l’industrie culturelle au Sénégal, afin de valoriser le potentiel créatif des artistes’’.
De même a-t-il évoqué ‘’la place primordiale qu’il accorde à la jeunesse, qui demeure une priorité majeure en termes d’éducation, de formation, d’emploi et d’insertion par l’entrepreneuriat’’.
Macky Sall a insisté sur ‘’l’impulsion notable et la coordination optimale des actions gouvernementales liées au programme ‘Xëyu Ndaw Yi’ (des emplois pour les jeunes), soutenu par l’exécution des projets innovants de promotion de la citoyenneté, avec la réception en 2022 des premières ‘maisons de la jeunesse et de la citoyenneté’‘’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.