Macron sur le Tchad : “Je ne suis pas pour un plan de succession”

0

Cela fait quelques jours que le Tchad a perdu Idriss Déby, président de ce pays d’Afrique depuis trois décennies. Il venait d’être fraîchement élu pour un 6è mandat à la tête du pays qu’il dirige d’une main de fer. C’est un grand allié de la France dans la région du Sahel et surtout dans la lutte contre le terrorisme dans la région qui s’est éteint en défendant l’intégrité de son territoire contre les rebelles. Dès que la nouvelle s’est propagée, le monde a appris la mise en place d’un comité militaire de transition dirigé par son fils (un soldat comme lui) et la dissolution du parlement.

Dans le monde, les personnalités n’ont pas manqué de lui rendre un vibrant hommage. Vendredi dernier, les obsèques ont eu lieu en présence de nombreux dirigeants africains mais aussi du numéro 1 français Emmanuel Macron. Il faut dire que pour beaucoup d’observateurs la mise en place du CMT est mal vue et est perçue comme un coup d’état militaire. Puisque selon la constitution du pays, en cas de décès du Président c’est le vice-président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.