Mamadou Sy Toukara: « Si le leadership des femmes échoue… »

0
Mamadou-Sy-Tounkara

Le conseiller du président de la République, Mamadou Sy Tounkara, a souligné vendredi la nécessité de consolider le leadership féminin ‘’par la recherche permanente du savoir, la rigueur dans le travail et le bon comportement des femmes dans l’accomplissement de leurs missions’’.

« Le leadership est par essence féminin, mais il doit être consolidé par la recherche permanente du savoir, la rigueur dans le travail et le bon comportement des femmes dans l’exécution des missions qui leur sont assignées », a dit M. Tounkara.

Il intervenait au cours d’un panel portant sur le thème « Leadership féminin : Apport de consolidation dans l’exécution des missions » tenu à l’Ecole nationale de police, dans le cadre de la journée internationale de la Femme.

Selon lui,  » si le leadership des femmes échoue, c’est toute la société qui échoue, parce qu’elles jouent un rôle très important dans l’éducation des enfants’’.

Le conseiller du président de la République a révélé ’’qu’une étude a montré que les plus grands criminels sont ceux qui ont été éduqués dans des foyers instables’’. Ce qui justifie, selon lui, ‘’l’importance de veiller à ce que la femme puisse s’épanouir pour jouer pleinement son rôle dans la société’’.

« Toutes les femmes ont un leadership naturel, mais c’est aussi à elles de le prouver dans l’exécution des tâches qui leur sont assignées », a-t-il souligné, ajoutant : « nous devons aussi faire de sorte que les femmes s’épanouissent, parce que si elles sont épanouies, toute la famille s’épanouit ».

« Le leader n’a pas le choix, il doit toujours faire preuve d’un comportement irréprochable et c’est pourquoi le savoir, le travail et le bon comportement doivent être ses viatiques », a-t-il ajouté.

Pour le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle, Aby Diallo, ‘’le 8 mars est une journée de haute portée historique dédiée aux droits des femmes et non à la Femme ».

« La célébration de la journée internationale de la femme est loin d’être un combat contre l’homme mais plutôt un combat pour le respect des droits de la femme parce que l’homme et la femme sont complémentaires », a-t-elle souligné.

« Ces droits de la femme ont évolué, mais jusqu’à présent nous avons des défis à relever, surtout les stéréotypes sexistes », a-t-elle poursuivi.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.