Massacre à Ziguinchor: la femme de Seydou Touré « Mon mari était tout pour moi. Que vais-je devenir ? »,

0

Parmi les 13 victimes de la tuerie de Nyassia, trois sont identifiées comme originaires de la région de Kolda. L’Observateur qui s’est rendu au domicile de Seydou Touré, 25 ans, tué par la bande armée dans la forêt de Boffa, a rencontré son épouse, anéantie. Son récit est douloureux. « Mon mari était tout pour moi. Que vais-je devenir ? », pleure-t-elle. « C’est lui qui a commencé la construction du bâtiment. C’était l’unique soutien de la famille. Il nous envoyait périodiquement de l’argent pour subvenir aux besoins les plus pressants », raconte la jeune épouse. Qui décrit Seydou comme un époux au grand cœur, jovial et généreux. « Aujourd’hui, j’ai tout perdu. Je ne peux que prier pour que le bon Dieu l’accueille dans son paradis ».

La dépouille de Seydou Touré sera probablement rapatriée à Kolda, demain mardi, pour son inhumation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.