Monnaie locale : Bassirou Diomaye Faye apporte la réplique à Abdoulaye Baldé

0
« C’est faux » : Bassirou Diomaye Faye lâche ses vérités à Bougane Gueye Dany

Réponse du berger à la bergère. Après les attaques de Seydou SANÉ et d’Abdoulaye BALDÉ, qui ont brûlé la monnaie locale d’Ousmane SONKO, le président du Mouvement national des cadres patriotes (MONCAP) est monté au créneau pour leur porter la réplique.  Ainsi, pour Bassirou Diomaye FAYE, les deux hommes sont incapables de mettre en place un programme digne du nom.

« Seydou SANE est un candidat qui a perdu avant le combat et qui se sait perdu. Lui, comme (Abdoulaye) BALDÉ, n’ont de programme que d’invectives et même s’ils en avaient, ils n’auraient pas eu le courage de le présenter dans les mêmes formes que l’a refait le président Ousmane SONKO », note Bassirou Diomaye FAYE.

Pour le leader du MONCAP, les sorties de ces opposants au candidat de Yewwi Askan Wi à Ziguinchor montrent qu’il «ne leur reste alors plus rien à faire que de sortir des gros mots pour espérer sortir la tête de l’eau ». Et Bassirou Diomaye FAYE  de faire dans la révélation. « Seydou, je l’ai rencontré avec le président Ousmane SONKO, mais visiblement ses rendez-vous fréquents à l’avenue Peytavin avant les investitures, l’ont rendu amnésique. Ni lui ni BALDE n’avaient daigné l’ouvrir en 2019, quand Macky disait de la Casamance que ‘si elle voulait intégrer totalement le Sénégal, elle devait voter pour lui’. Ziguinchor a besoin d’un fils qui puisse la faire entrer dans une nouvelle ère. Elle l’a trouvé en SONKO », assène-t-il.

Ainsi la bataille pour le contrôle de la mairie de Ziguinchor s’avère plus rude que partout ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.