Mouhamadou Mansour Diawara, autour du 2e but du Stade de Mbour: « Si je savais que mon but serait à l’origine de ce qui s’est passé, j’aurais … »

0

L’ Auteur du second but du Stade de Mbour à la 101e minute face à l’Us Ouakam, lors de la finale de la Coupe de la Ligue, Mouhamadou Mansour Diawara n’a pas eu le temps de terminer de manifester sa joie, lorsque les événements de Samedi ont éclaté au Stade Demba Diop.

Déboussolé et le cœur meurtri, le jeune défenseur de 20 ans est resté sur la pelouse pendant toute la soirée tragique en compagnie de ses coéquipiers et des supporters mbourois. Dans les colonnes du Journal L’Obs, le jeune joueur, aussi membre de l’Equipe Nationale des U20 qui a participé aux dernières qualifications avec les juniors, aux tournois du Qatar, de l’Uemoa et de la France (avant le Mondial) revient sur le drame et se confie :

« Je me suis dit que si je savais que mon but serait à l’origine de ce qui s’est passé, j’aurais préféré ne pas le marquer, après ce qui s’est passé. C’est très dur de voir les gens qui criaient de joie dans les tribunes après mon but et qu’il y ait des morts quelques minutes plus tard »

Mouhamadou Mansour Diawara, autour du 2e but du Stade de Mbour: « Si je savais que mon but serait à l’origine de ce qui s’est passé, j’aurais … »

Le quotidien l’Observateur a retrouvé l’auteur du dernier but de la finale de la Coupe de ligue avant la survenance des évènement malheureux qui ont causé la mort de 8 supporters. Mouhamadou Mansour Diawara a inscrit le deuxième but du Stade de Mbour lors des prolongations de la finale contre l’Union Sportive de Ouakam. Son but, sera, sans le vouloir, être en quelque sorte le déclencheur des scènes de violence venant des supporters de USO.

Le joueur du Stade de Mbour indique qu’il aurait aimé ne pas avoir à inscrire ce but s’il savait que cela aboutir à de tels évènements aux conséquences désastreuses.

« Je me suis dit que si je savais que mon but serait à l’origine de ce qui s’est passé, j’aurais préféré ne pas le marquer, après ce qui s’est passé. C’est très dur de voir les gens qui criaient de joie dans les tribunes après mon but et qu’il y ait des morts quelques minutes plus tard », a di Mouhamadou Mansour Diawara dans l’Observateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.