Ngor: Le bras d’un agent de la Dic fracturé par de jeunes trafiquants de drogue

0

De nature, ce sont les forces de l’ordre qu’on accuse de brutaliser les civils. Cette fois ci, c’est le contraire. Des jeunes trafiquants de chanvre indien s’en sont pris à des agents de la Division Des Investigations Criminelles (Dic) la nuit du 7 juillet dernier.

Parmi eux, un s’est retrouvé avec un bras fracturé. La mésaventure de la police est partie de fil de notables du quartier de Ngor, inquiets du comportement de jeunes qui s’adonnent au trafic et à l’usage de chanvre indien sur la place. Plus qu’une humiliation, la police nationale a subi un affront qu’aucun acte ne peut laver. La sacralité de sa mission de protection des personnes et des biens a été piétinée par ces jeunes trafiquants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.