OUSMAN SONKO : « NOUS ALLONS RAMENER L’ARGENT DU SÉNÉGAL »

0
Senegalese opposition MP and presidential candidate, Ousmane Sonko, tumbs up as he launches his campaign for the upcoming presidential election on February 3, 2019, in the district of Ngor in Dakar. - Ousmane Sonko, a rising opposition MP and the president of the Pastef (Patriotes du Senegal pour le Travail, l'Ethique et la Fraternite) party, will be candidate for the first round of the upcoming Senegalese presidential election on February 24, 2019. The 44-year-old former tax inspector was elected for the first time to the National Assembly of Senegal in 2017. (Photo by SEYLLOU / AFP) (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

Ousmane Sonko a sillonné Dakar pour son meeting d’ouverture. Au cours de sa parade, il a invité les sénégalais à lire son programme axé sur 3 domaines à savoir la politique, l’économie et le social. S’il est élu, Sonko promet de renégocier tous les contrats pétroliers défavorables à l’Etat du Sénégal.

D’abord, le candidat de la coalition « Sonko Président » compte prendre en charge la question des ressources pétrolières et gazières du Sénégal. Dans son programme, il promet de mettre en œuvre un plan de renégociation de tous les contrats, conventions et accords défavorables à l’Etat du Sénégal afin de remobiliser les ressources pétrolières du pays. « Si je suis élu, je vais renégocier tous les contrats ou nationaliser nos ressources. Faites-nous confiance et nous allons ramener l’argent du Sénégal », a-t-il déclaré.

Acclamé par une foule de sympathisants, l’ex inspecteur des impôts et des domaines a listé son programme. « On a un programme sur le secteur de la Pêche qui commencera à protéger notre pêche artisanale et les ressources halieutiques », a-t-il dit.

Il ajoute que : « le Pastef a un programme ambitieux en terme de politique économique qui repose sur l’impérative d’industrialiser le pays, parce qu’on a jamais développé un pays sans industrie ». Il également prévu un programme « sur le secteur de l’Elevage cumulé à l’agriculture avec des fermes modernes qui développera le secteur agricole ».

Aussi, le leadeur de Pastef souhaite mettre en place un système qui aidera à faciliter aux populations une couverture maladie universelle. « On a un programme social qui va généraliser le système de prévoyance social pour permettre à toutes les populations d’avoir une couverture sociale, médicale, et une retraite descente ».

L’école sénégalaise n’est pas en reste dans le programme déroulé par le parlementaire. « Nous avons un programme ambitieux pour l’école publique, saboté aujourd’hui par les politiques. Et pourtant, ils sont tous sortis de cette école publique ».

emedia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.