Pour un «personnel sanitaire hautement qualifié et capable d’informer les patients et de les défendre»

0
António Guterres secrétaire général des Nations Unies

A l’occasion de la Journée internationale de la Santé qui sera célébrée ce 07 avril, le secrétaire général des Nations Unies s’est prononcé sur la situation de la santé dans le monde. Lisez ci-dessous son discours.

Cette Journée mondiale de la santé est consacrée à la couverture sanitaire universelle et à la place centrale qu’occupent les soins de santé primaires à cet égard.

La moitié des habitants de la planète ne bénéficient toujours pas des services de santé essentiels dont ils ont besoin. La couverture sanitaire universelle pourrait nous permettre d’en finir avec cette situation et de garantir que tout le monde ait accès à des services de santé sur un pied d’égalité, sans pour autant éprouver de difficultés financières.

Il s’agit là d’un élément fondamental si nous voulons bâtir des sociétés et des économies saines et atteindre les objectifs de développement durable. Il n’est pas seulement question d’améliorer les services de santé, mais bien de prendre des mesures dans de nombreux autres domaines. Nous devons agir sur les facteurs plus généraux qui déterminent la santé, notamment sur les plans social, économique et environnemental.

Nous devons aussi investir dans l’être humain. Il faut que le personnel sanitaire soit hautement qualifié et capable d’informer les patients et de les défendre. Il faut que chacun et chacune ait les moyens et les connaissances nécessaires pour prendre soin de sa santé et de celle de sa famille. Il faut que les populations aient accès aux soins de santé, où qu’elles soient et à chaque fois qu’elles en ont besoin. Soulignons également l’importance de la santé mentale, si souvent déconsidérée et oubliée.

C’est grâce aux soins de santé primaires que nous pourrons atteindre ces objectifs et parvenir à une couverture sanitaire universelle. L’année dernière, dans la Déclaration d’Astana, le monde s’est engagé à investir en priorité dans ce domaine. Il est temps d’honorer cet engagement.

La santé est un droit humain. La volonté politique et les partenariats seront indispensables pour le réaliser. Nous devons montrer au monde que nous sommes déterminés à faire ce qu’il faut pour que la couverture sanitaire devienne vraiment universelle et que toutes et tous puissent bénéficier de soins de santé.

Secrétaire général de l’ONU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.