Procès des pêcheurs morts en 2017: 6 agents du PAD risquent jusqu’à 10 ans

0

Six agents du Port autonome de Dakar ont été attraits à la barre du tribunal de grande instance de Dakar, lundi, pour les faits d’homicide involontaire, complicité de crime, et non-assistance à une personne en danger.

A en croire Source A, c’est suite à une découverte macabre de deux corps, sans vie dans l’enceinte du Port, plus précisément au môle 3, le 19 avril 2017, que  Abdoul Ahad GUEYE, Samsdine TAMBA, Mamadou COLY, Ismaila DIOUF et Alexis François SECK ont été arrêtés avant d’être inculpés.

Dans l’enquête menée par les éléments du commissariat du Port, les agents qui occupaient le bateau on fait savoir que la mort des deux pêcheurs est intervenue lors d’un accident de leur pirogue qui était “en zone portuaire interdite”, avec leur bateau, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Mais un rescapé de la pirogue a expliqué que le navire des agents a délibérément et sans sommation foncé sur la pirogue qui avait à son bord 32 personnes. A la barre, Abdoul Ahad GUEYE qui avait la direction a argué que c’est la pirogue qui est venu par une fausse manœuvre et a heurté le navire.

Au final, le parquet a requis 10 ans de réclusion criminelle contre Abdoul Ahad GUEYE et Samsdine SANE ; et 5 ans contre Malamine TAMBA, Mamadou COLY, Ismaila DIOUF et Alexis François SECK.

Le verdict est attendu le 8 novembre prochain.

Avec Walfnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.