Qualité de service : Sonatel condamnée à plus 16 milliards par l’Artp

0
Sonatel

Le groupe Sonatel est condamné à verser plus de 16 milliards au trésor public pour des dysfonctionnements  dans la qualité de service notés dans certaines zones du pays.  Une décision de l’agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) ce jeudi 9 décembre. Dans ce même cadre, les groupes Expresso et Saga Africa Holdings, propriétaire de  Free Sénégal ont été aussi condamnés.

Chargée du contrôle des obligations fixées dans les cahiers des charges des opérateurs titulaires de licence, notamment celles qui sont relatives à la couverture des réseaux et à la qualité de service, l’ARTP a réalisé, du 16 août au 10 novembre 2021, une large campagne de mesure de la qualité de service et de la couverture des réseaux mobiles 2G, 3G et 4 G exploités par les opérateurs sur l’ensemble du territoire national.
Au vu des manquements constatés dans la qualité de service et à l’aune des obligations contenues dans les cahiers des charges, l’ARTP a pris les décisions de sanctions ci-après, conformément à l’article 177 du Code des Communications électroniques,  l’ARTP a condamné ce jeudi la Sonatel à hauteur de 16 727 712 422 FCFA . Un montant que l’opérateur téléphonique devra verser au trésor public.
Dans ce même registre, le groupe Expresso a été condamné à verser 1 028 466 443 f CFA au trésor public. Et enfin, le groupe Saga Africa Holdings, propriétaire de l’ex Tigo devenue Free Sénégal à 2.528.108.092 de nos francs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.