Sénégal : MSD félicite le Sénégal pour le lancement réussi de son Programme de vaccination national contre le papillomavirus humain (VPH)

MSD félicite le Sénégal pour le lancement réussi de son Programme de vaccination national contre le papillomavirus humain (VPH)
MSD s’engage à travailler avec le gouvernement sénégalais et d’autres partenaires sur le continent afin d’assurer que cet objectif devienne une réalité
JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 5 novembre 2018/ — MSD, connue sous le nom de Merck & Co., Inc., (NYSE: MRK) aux États-Unis et au Canada, félicite le Sénégal pour le lancement réussi de son Programme de vaccination national (NIP) contre le papillomavirus humain (VPH – la cause principale du cancer du col de l’utérus).[1]

Près de 530 000 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du col de l’utérus chaque année.[2] En Afrique subsaharienne (ASS), le taux d’incidence du cancer du col de l’utérus est le plus élevé du monde (la prévalence du VPH chez les femmes ayant une cytologie normale est en moyenne de 24% en ASS) et la maladie représente la première cause de décès par cancer chez les femmes dans la région. [3],[4] Le HPV16 et 18 sont les génotypes les plus souvent détectés dans les cancers du col de l’utérus en ASS.[5] Même si les HPV16 et 18 sont associés à près de 70% des cas de cancer du col de l’utérus[6], les nombreux génotypes du VPH contribuent également aux cancers du pénis, aux cancers de l’anus, aux cancers de la vulve et du vagin, ainsi qu’aux verrues génitales chez l’homme et la femme respectivement.

Il s’agit d’un moment historique pour le gouvernement et le peuple du Sénégal  

Le Sénégal occupe la 15e place mondiale pour l’incidence du cancer du col de l’utérus. Le cancer du col est la première cause de mortalité due au cancer chez les femmes au Sénégal.[7] Le lancement du NIP au Sénégal constitue une étape importante dans le but d’aboutir à la vision d’un monde où le nombre de femmes et d’hommes atteints de certains cancers liés au HPV est réduit de façon significative. MSD s’engage à travailler avec le gouvernement sénégalais et d’autres partenaires sur le continent afin d’assurer que cet objectif devienne une réalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.