Sens et bienfaits du Grand Magal expliqués par le Khalife de Touba

0

Le Khalife général des mourides est revenu sur le sens de la célébration du Magal de Touba. Une recommandation de Serigne Touba alors qu’il était à Diourbel. Ce grand événement religieux, célébré ce 8 novembre, est aussi une occasion de retrouvailles et de Ziarra pour les mourides et musulmans. 

Le Khalife général des mourides, Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké par l’intermédiaire Serigne Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre, son porte-parole, à chaque Magal, a rappelé que le 18 Safar est un «grand jour», puisque c’est «le jour qui a vu Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, partir œuvrer pour le Tout-Puissant ».

«Il disait devoir à ce grand jour, tout ce qu’il a obtenu du Seigneur. Un jour à Diourbel, le Cheikh fit savoir chaque fois que l’anniversaire de ce jour survenait, lors de sa déportation, ses épreuves connaissaient une hausse exponentielle jusqu’à la dernière année», rappelle le Khalife.

« Ce jour-là, poursuit le Saint Homme, le Tout-Puissant lui fait savoir que les épreuves sont finies. A présent, il ne reste qu’à vous rétribuer. Cette rétribution aussi, autant que les épreuves, connaîtront à chaque anniversaire, une hausse exponentielle en bienfaits. A chaque célébration, le Magal, célébré, ce 8 novembre,dépasse son record précédent».

Le Khalife général des mourides a, entre autres, recommandé de lire trois fois le Saint Coran, du 1er Safar à la fin du mois de Safar…

Avec le Soleil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.