Thierno Bocoum à Diary Sow : Ta lettre fait peur!

0
Thierno Bocoum à Diary Sow : Ta lettre fait peur!
Je t’écris pour la deuxième fois en moins de 24h parce que je compte participer à alimenter ta réflexion en ces moments troubles.
Quand j’ai été informé de ta disparition, je me suis mis à la place de tes parents. Ils ont dû souffrir. Ils ont subi le supplice d’être parents : se confronter tous les jours aux chocs entre nos désirs profonds pour nos enfants et les réalités qui s’imposent à nous.
Cette réalité s’est révélée, cette fois-ci, avec la souffrance de rester pendant longtemps sans nouvelles de sa propre fille qui en a volontairement décidé ainsi.
Diary, quand je pense à ma propre fille, je prie pour qu’une seule chose : qu’elle ait ce qui est mieux pour elle.
Les challenges de la vie sont multiples et se passent le plus souvent bien au-delà des murs de l’école.
Je ne peux alors que te souhaiter ce que je souhaite à ma propre fille.
Soit heureuse !
Cependant, si ta disparition nous a tous inquiété, ton retour nous a troublé. Ta lettre est bien édifiante. Elle est belle dans la forme comme dans le fond mais elle fait peur. Tu as beaucoup trop cherché à rassurer, sans doute, pour bien cacher ce qui n’est point rassurant. Ta disparition volontaire prolongée malgré tout le tintamarre autour de ton dossier, en dit long.
Saches que tu as bien le droit de descendre de ton piédestal, de lever le pied, de retourner dans l’anonymat si telle est ta volonté. Tu n’es le trophée de personne. Prends plutôt soin de toi et oublies pour l’instant cet éclat qui pourrait bien nous émerveiller.
Tu as cependant besoin d’être soutenue, d’être encadrée, d’être aidée… Ce n’est pas un jeu. C’est du sérieux. Que ceux qui te critiquent le comprennent. Que tes réflexions s’y penchent.
Je ne doute pas que tes parents se sont battus pour que tu sois dotée des armes de la vie. Celles qui complètent tout le reste. Mais il faudra te rattraper.
Diarry, être meilleur sous les projecteurs n’est pas forcément mieux avantagé que de l’être derrière les projecteurs.
Accordes beaucoup d’importance à ta résilience interne. Complète ta formation en t’inspirant peut-être de ta maman ou d’une personne qui n’est pas loin de ton entourage. Ils sont nombreux à être meilleurs derrière les projecteurs, en ayant réussi à affronter plusieurs affres de la vie.
Que tu sois saine et sauve a été un cadeau de notre seigneur après autant d’inquiétudes. Redevenir la personne que nous connaissions avec un état d’esprit plus solide sera un cadeau que tu nous dois.
Tu a été coutumière des défis scolaires, à toi de relever ce défi de la vie.
Thierno Bocoum

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.