TOUBA : CONTROVERSE AUTOUR D’UNE DÉPOUILLE

0

Un groupe de jeunes s’est mobilisé pour empêcher l’inhumation alors que la famille du défunt avait déjà fini de préparer la tombe. La scène s’est produite hier au cimetière de Touba Keur Niang.

D’après le récit de Vox populi, il ne s’agit pas cette fois-ci de victime de la Covid-19 comme avec les scènes observées dans la banlieue dakaroise qui avaient même conduit au caillassage des sapeurs-pompiers.

Selon Seydina Mohamed Niang, un arrière-petit-fils du fondateur de Keur Niang, la famille s’y est opposée pour deux raisons : « La première qui compte le plus pour nous est que le caveau familial est juste réservé aux dignitaires religieux issus de la famille. Ce n’est pas un cimetière proprement dit. Certes, Serigne Mor Sarr, le grand-père du défunt qui était compagnon de notre grand-père Fadiama Niang est enterré ici. Mais cela ne lui confère pas ce droit. La seconde raison est liée au fait qu’il n’est pas mouride. Il n’a jamais cru aux idées de Serigne Touba. C’est un ’’Ibadou Salafiste’’.

Il a été finalement enterré au cimetière de Bakhiya.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.