Turquie : Erdogan annonce l’expulsion de 10 ambassadeurs

0
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a ordonné l’expulsion des dix ambassadeurs, dont ceux de France, d’Allemagne et des États-Unis, qui ont réclamé la libération de l’opposant Osman Kavala. Emprisonné depuis quatre ans sans jugement, ce dernier est accusé de vouloir déstabiliser la Turquie.
Une nouvelle crise diplomatique avec la Turquie. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé samedi avoir ordonné l’expulsion, « au plus vite », des dix ambassadeurs dont ceux de France, d’Allemagne et des États-Unis, qui ont réclamé la libération de l’opposant Osman Kavala.
Ce dernier, emprisonné depuis quatre ans sans jugement, est accusé depuis 2013 par le régime actuel de vouloir déstabiliser la Turquie. Homme d’affaires et mécène, il est devenu la bête noire du gouvernement. Dans un communiqué publié lundi soir, le Canada, la France, la Finlande, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suède et les États-Unis ont appelé à un « règlement juste et rapide de l’affaire ».
« J’ai ordonné à notre ministre des Affaires étrangères de déclarer au plus vite ces dix ambassadeurs persona non grata », a affirmé le président Erdogan lors d’un déplacement dans le centre de la Turquie, sans préciser la date à laquelle les diplomates devront partir. Ces diplomates « doivent connaître et comprendre la Turquie », a-t-il poursuivi, les accusant « d’indécence ». « Du matin au soir, ils répètent : Kavala, Kavala… Mais celui dont vous parlez, Kavala, c’est l’agent de Soros en Turquie », a-t-il affirmé.
Selon une source diplomatique allemande, les dix pays concernés se concertaient samedi soir, sans avoir toutefois reçu de notification officielle de la mesure.
Source : la rédaction de Lci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.