Violences à Tamba : Voici les 26 éléments du PUR arrêtés, la police a identifié le tueur de Ibou Diop , le chauffeur…

0

Violence meurtrière à Tamba : la police a identifié le tueur de Ibou Diop

Du nouveau dans l’affaire des affrontements meurtriers de Tambacounda de lundi dernier entre les militants du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) et ceux de Benno bokk yakar (Bby) ayant entraîné deux morts. L’enquête bouclée hier, vendredi, a révélé le profil du présumé coupable du crime perpétré sur Ibrahima Diop, le tailleur de 31 ans, poignardé à mort.

Selon « l’Observateur », le présumé meurtrier n’est autre que l’un des 26 éléments de la garde rapproché du Pur arrêtés dans cette affaire. Ces derniers ont été tous impliqués dans les affrontements de Tamba, selon les résultats de l’enquête.

Il s’agit de: Ibrahima Gaye, Sidya Diatta, Ibrahima Kébé, Alioune Faye, Moustapha Diakhaté, Aly Dieng, El Hadi Seck, Mouhamadou Moustapha Mbodji, Mouhamadou Moustapha Ndiaye, Ngor Sarr, Macodou Diouf, Pape Ibrahima Goudiaby, Moustapha Ndiaye, Pape Idrissa Ndiaye, Ibrahima Niang, Mamadou Dème, Mouhamadou Moustapha Kane, Ibrahima Mbar Diouf, Serigne Moustapha Sall, Ousmane Sididé, Ibra Guèye, Mouhamadou Lamine Sène, El Hadji Samb, Mor Bap et les deux blessés, Pape Malick Ndiaye et Ndanke Guèye.

Ils seront tous déférés lundi, devant le procureur qui décidera de leur sort. 
Quant au chauffeur du bus qui a mortellement heurté Cheikh Touré dit Mathieu, il sera jugé mercredi.

LE CHAUFFEUR JUGÉ MERCREDI PROCHAIN

Du nouveau dans l’affaire des affrontements meurtriers de Tambacounda entre les militants de Benno Bokk Yakaar (BBY) et ceux du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR). Le nouveau commissaire Hamady Baldé, qui a pris la procédure en cours, en remplacement de Yaya Samba Tamba, ne traine pas les pieds. Les délits sont déterminés dans le dossier, selon les précisions de Les Echos. Le journal renseigne le chauffeur du convoi du candidat Issa Sall, qui a heurté mortellement Cheikh Touré dit Mathieu, va être jugé mercredi en flagrants délits. Et, poursuivi pour homicide involontaire en vertu de l’article 307 du Code pénal, il risque entre six (6) mois et cinq (5) ans de prison et une amende de 20 mille à 300 mille FCFA.

S’agissant des 23 autres membres du PUR dont la plus grande partie est composée de la garde rapprochée du candidat dudit parti, ils seront édifiés sur leur sort lundi prochain, signale la source. En l’état, liste Les Echos, quatre (4) possibilités s’offrent au Procureur de Tamba, Demba Traoré : Envoyer le dossier en information, confier l’affaire à un juge d’instruction, envoyer l’affaire en flagrants délits ou devant le juge correctionnel par citation à Parquet ou faire un classement sans suite.

La liste des 26 éléments du Pur impliqués dans les affrontements meurtriers de Tambacounda a été, selon L’Observateur qui l’a dévoilée dans son édition de ce samedi, rendue publique par les autorités compétentes en charge de ce dossier qui continue de tenir l’opinion publique en haleine.

Il s’agit de Sidya Diatta, Ibrahima Gaye, Ibrahima Kébé, Alioune Faye, Moustapha Diakhaté, Aly Dieng, El Hadji Seck, Mouhamadou Moustapha Mbodji, Mouhamadou Moustapha Ndiaye, Ngor Sarr, Macodou Diouf, Pape Ibrahima Goudiaby, Moustapha Ndiaye et Pape Idrissa Ndiaye.

Sans parler de Mamadou Dème, Ibrahima Niang, Mouhamadou Moustapha Kane, Ibrahima Mbar Diouf, Serigne Moustapha Sall, Ousmane Sididé, Ibra Guèye, Mouhamadou Lamine Sène, El Hadji Samb, Mor Bap et des deux blessés que sont Pape Malick Ndiaye et Ndanke Guèye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.